4 Plantes anti-douleurs

La douleur, quand elle s’installe, peut nous menu à faire des choix inconcevable en temps normal… Elle a plusieurs visages, donc forcément plusieurs façons de l’aborder. Par exemple une migraine peut être liée à une intoxication (par intoxication je parle d’une substance que ton foie à du mal à traiter et évacuer), elle peut-être d’ordre mécanique, photosensible, etc… Alors tu comprendras, que selon son origine, une même plante (mais c’est pareil pour un médicament), n’aura pas forcément les mêmes effets.

Voyons ensemble 4 plantes anti-douleurs que je te recommande d’avoir dans ta pharmacie à la maison. C’est parti !!

1️⃣ Pour les douleurs articulaires : Le Cassis
A prendre en tisane 🫖 (3CS pour 1L) à boire dans la journée
Pour la goutte/Rhumatisme/Douleurs articulaires/Décalcification/Arthrite/Lymphe chargée…
Elimine l’acide urique – Régulateur hépatique
A éviter : Aux personnes suivant un traitement par fluidifiants sanguins.

Il y a également : Arpagophytum, la scrofulaire noueuse, Boswellia…

2️⃣ Pour les douleurs menstruelles : Achillée Millefeuille
Relaxante et antispasmodique, elle apaise les contractions des muscles de l’utérus.
Comment faire ?
100 g de la plante séchée dans 1 litre d’eau puis verser dans l’eau du bain
Ou A prendre en tisane 🫖 (3CS pour 1L) à boire dans la journée
A éviter : en cas de grossesse et d’allaitement, chez les enfants : certains de ses composants sont en effet neurotoxiques et abortifs. Interdite chez tous sujets sous fluidifiants sanguins.

Il y a également : HE Basilic tropical, estragon en cas de crampes, Armoise si inflammation et spasmes,

3️⃣ Pour les migraines : La Grande Camomille
L’OMS et l’ESCOP reconnaissent officiellement l’efficacité de cette plante pour la prévention et la diminution de la fréquence et de l’intensité des crises de migraine.
Comment faire ?
Mâcher de 125 mg à 250 mg de feuilles séchées par jour.
A éviter : Chez la femme enceinte, aux personnes allergiques aux astéracées). Ne pas la confondre avec la camomille romaine et allemande.

Il y a également : la menthe poivrée en Huile Essentielle et la gaulthérie couchée

4️⃣ Pour les douleurs avec inflammation : Le saule Blanc
Les anti-inflammatoires (AI) chimiques se divisent en 2 familles :

  • Les corticoïdes
  • Les non-stéroïdiens (AINS).
    Les AI ont une action symptomatique et non curative : ils apaisent le symptôme mais ne résolvent pas la cause.
    Le saule blanc est aussi appelé « aspirine végétale ». C’est l’un des AI les plus puissants. L’écorce soulage les rhumatismes articulaires et fait tomber la fièvre qui accompagne de nombreuses infections.
    Comment faire ?
  • 2 à 3 g d’écorce de saule blanc dans une tasse d’eau chaude, à boire avant chaque repas.
  • A éviter : pendant la grossesse, l’allaitement, chez l’enfant, en cas d’ulcère de l’estomac ou du duodénum, d’allergie aux AINS, de risque d’hémorragie, d’asthme, de goutte, de maladies rénales.

Il y a également le cassis en gémmothériapie ou en EPS

N’oublie jamais que traiter une douleur n’est pas en trouver la cause…

ll va s'en dire... Que tout ceci ne vaut pas le conseil éclairé de ton médecin car les raisons de la douleur peuvent-être diverses (manque de protéines, hormones insuffisantes, manque de magnésium et j'en passe des meilleurs 😉). Une fois le diagnostique de ton médecin donné, tu pourras en plus avoir un suivi avec moi pour approfondir le sujet, en chercher la cause et te rééquilibrer par l'alimentation, l'hygiène de vie et les compléments alimentaires si nécessaire. 

Comment tu fais toi, pour soulager tes douleurs en général ? Ibuprofene, et ses amis étant bien entendus hors course 😉.

Articles recommandés

Et toi ? Quel est ton avis ? Dis moi ce que tu en penses...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :